Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 13:15

Rosa Ramalho, de son vrai nom, Rosa Barbosa Lopes, une femme simple du peuple, de condition modeste, mariée avec un meunier et ayant mis au monde sept enfants.

Une histoire banale sauf que, Rosa Ramalho est la plus grande artiste portugaise dans le domaine du travail de la glaise.

Elle a appris son art très jeune mais ne l'a pas exercée pendant 50 ans pour s'occuper de sa famille. Elle s'est mariée a 18 ans et a eu sept enfants.

Ce n'est qu'à 68 ans, après la mort de son mari, qu'elle a mis en forme ses pensées.

Comme beaucoup d'artistes, elle a été "encadrée" pendant le régime salazariste. Cette femme d'origine modeste a eu l'occasion aussi de côtoyer les politiques, les artistes et autres personnalités diverses.

Ses oeuvres, à la fois dramatiques et fantaisistes, preuve d'une imagination prodigieuse, lui ont permis de se démarquer des autres artisans et lui ont donné un statut d'artiste internationale.

Pourtant, Rosa Ramalho a toujours vécu humblement et est morte presque sans rien.

Son oeuvre est composée de nombreuses statuettes du Christ, de démons ou de sorcières. Sa petite fille, Julia Ramalho, raconte que sa grand-mère lui disait voir des diables ou des sorcières. Ce mélange de croyances du peuple représentées dans son oeuvre en font toute la richesse de cet art populaire et lui a permis de se démarquer de ses collègues.

Aujourd'hui ses pièces se vendent cher et les musées organisent régulièrement des expositions qui lui sont consacrées.

Si vous avez l'occasion de passer par Barcelos, n'hésitez pas à visiter le "Museu da Olaria" où vous pourrez admirer certaines de ses oeuvres.

Il est à noter que dans la poterie il y a celle faite par les hommes et qui est souvent destinée à usage domestique (plats et autre vaisselle, etc).

 Avec l'arrivée du plastique et de l'aluminium, cette poterie a presque disparu.

L'autre facette, la poterie "inutile", fabriquée par les femmes, a survécu et a le vent en poupe.

Julia Ramalho continue aujourd'hui la travail de sa grand-mère.

Ne doutons pas qu'elle saura aussi donner vie à ses rêves, comme le faisait sa grand-mère.

N'oubliez pas, jusqu'en 2010, l'occasion unique de voir son oeuvre réunie au musée de la poterie à Barcelos, région où était née et où a vécu Rosa Ramalho.

Son village s'appellait São Martinho de Galegos et son atelier pourrait devenir à son tour un musée.






Partager cet article

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Portugal a Bordeaux
  • Portugal a Bordeaux
  • : Blog d'information sur les portugais de Bordeaux et sur le Portugal. Activités de la communauté portugaise, associations, restaurants, commerces de produits portugais et plein d'autres choses à découvrir.
  • Contact

Recherche

Liens