Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 00:11

Quelques images pour le week-end, comme si vous étiez au Portugal.

Sintra, Minho, Ribatejo, Tras-os-Montes, Beiras. A vous de choisir votre destination.

Pour le plaisir des yeux...

  Bibliothèque de l'université de Coimbra.

 Palais da Pena à Sintra.

 

 Maison de la région Beira.

Rocher sur le Douro dans la région de Tras-os-Montes.

 

Valença do Minho

  Castro de Carvalhelhos

Beiras

Ribatejo
Repost 0
Published by Ti Zé - dans Photos
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 00:49
Les "Tunas" sont des formations musicales traditionnelles des universités ibériques.

Ici l'interprétation de la "tuna" féminine de l'université Lusiada de Lisbonne.

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Musique
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 22:10

Très beau duo de ces deux artistes peu connus dans la communauté portugaise de France.

Une bonne occasion pour les découvrir (émission de télévision enregistrée en 1986 - Deixem passar a musica).


Repost 0
Published by Ti Zé - dans Musique
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 16:00

Manque de matériaux de construction ou beaucoup d'imagination, va savoir !

Cette maison est située à Santana, dans les environs de Fafe (Minho).

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Photos
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 11:32

Mardi dernier, 12 mai, les ministres de la culture des 27 pays d'Europe ont désigné Guimarães (nord du Portugal) capitale européenne de la culture en 2012 conjointement avec la vile slovène de Maribor.

Ce processus, initié il y a dix ans, va faire bénéficier Guimarães d'une dynamique supplémentaire alors qu'elle est déjà classée patrimoine mondial par l'Unesco.

La ville de Guimarães, qui est considérée comme le berceau du Portugal en raison de la naissance dans le château de la ville de D. Afonso Henriques, premier roi du Portugal (parfois, on évoque sa naissance aussi à Viseu ou à Coimbra mais l'hypothèse de Guimarães est la plus crédible).

 

L'évènement aura un budget de 111 millions d'euros qui seront gérés par une structure publique mise en place par la Câmara Municipal (mairie). Cependant, les pouvoir publics souhaitent que cette manifestation implique les habitants, afin que la culture devienne un facteur de valorisation de l'urbanisation et de gestion publique de la ville. En effet, 70 millions d'euros vont être destinés à la construction de nouveaux équipements.

 

Cette désignation fait suite à celles de Lisbonne en 1994 et de Porto en 2001.

http://guimaraes2012.com/

 

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Régions
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 23:06

La traduction de la bible dans la langue "mirandêsa", deuxième langue officielle au Portugal mais parlée uniquement dans la région de Miranda do Douro, a mis dix ans pour être menée à bien.

Voici un article paru dans le journal "Diario de Tras-os-Montes" et en "lhéngua mirandesa".

Demorou dez anos

  Mirandês

Dieç anhos para traduzir toda la Bíblia Sagrada an lhéngua mirandesa

 

Dieç anhos fui quanto tardou a traduzir la Bíblia pa l mirandés. L tradutor ye Domingos Ferreira, un home de 61 anhos, nacido an Samartino i a bibir an Zenízio. La obra stá apersentada an 6 belumes (cindo deilhes cun l Bielho Teçtamento i un cun l Nuobo Teçtamento) puoden ser bistos i apreciados ne l Museu de la Tierra de Miranda. La Bíblia, screbida an mirandés, fai parte de la pieça de l més de l Museu de la Tierra de Miranda, ajuntando-la a este anho de 2009 i a las comemoraçones ls dieç anhos de l reconhecimento oufecial de la lhéngua mirandesa.
La ancadernaçon de ls seis belumes tamien tubírun la mano de Domingos Ferreira, ua beç que l tradutor daprendiu l oufício de ancadernador-dourador. La traduçon desta Bíblia seguiu la berson pertuesa- Bíblia Sagrada, traduzida da vulgata e anotada pul Pe. Matos Soares, 19ª Edição.
La FUOLHA MIRANDESA nun quijo perder pitada ningua deste acuntecimiento i fui a casa de tiu Domingos, a Zenízio, a falar de cumo todo se passou.

FM (FUOLHA MIRANDESA) - L porquei de traduzirdes la Bíblia, tiu Domingos?
DF (Domingos Ferreira) - Hai muito tiempo que partecipei nun curso de mirandés, que houbo ne ls bumbeiros, an Miranda. Dába-se-me bien la lhéngua i siempre la falei an casa. I fui la Bíblia porque ye l aperfundar más. Quien scribe lei dues bezes. Nun ye berdade?

FM - Essa ye bien cierta, tiu Domingos!
DF - I la Bíblia porque tamien ye l lhibro más traduzido ne l mundo.

FM - Quanto tiempo tubistes cun este trabalho de traduzir la Bíblia?
DF - Ampecei an Setembre de 1998 i acabei ne l Natal de 2008…

FM - Sodes crente, ua beç que traduzistes la Bíblia?
DF - Si sou…

FM - Conheciedes algua cousa screbida an mirandés antes de ampeçardes a traduzir la Bíblia?
DF - Precurei ancaminar la lhéngua pul que oubie. An 1998 habie pouca cousa screbida. Apuis ye que apareciu más tarde. Tentei screbir un pouco a la mie cultura. Nun ye que seia un sabouco. Julgaba la cumbinaçon a la mie maneira. Nun habie muito de scrita. Ampecei a screbir dessa maneira i apuis cuntinei pa la acabar de la mesma maneira.

FM - A par de traduzirdes la Bíblia, tamien fazistes la ancadernaçon de ls 6 bolumes. Claro que teneis conhecimentos nesses saberes.
DF - Studei ne l Porto l curso andustrial i tirei Tipografie. Quando staba ne l Porto chamában-me Canholas porque ousaba más palabras an mirandés que an pertués. Apuis más tarde fui trabalhando pa l ultramar. Stube 5 anhos an Luanda. Apuis benimos cumo retornados… más tarde abriu ua tipografie, an Palaçuolo, i trabalhei alhá 6 anhos. Ganhaba pouco. Ir i benir todos ls dies nun daba nada.

FM - Mi bien. I agora andais noutro trabalho porí!?
DF - Agora a ber se fago Ls Lusíadas para mirandés.

FM - Teneis la métrica i rima an cuonta?
DF - Si, you creio que stá a ser custoso. La rima i la métrica ténen que saber cierto.

FM - A que horas screbeis mais?
DF - Quando tengo más tiempo. Pula nuite i tal. Agora ban, a ampeçar las huortas, bou a tener pouco bagar. Ua beç bin por Spanha i cumprei un lhibrico i tamien lo traduzi, nien sei por donde anda! Chamaba-se, chamaba-se, ora deixa-me acá ber…era “Las lhamas de l cumbento”. I bou traduzindo assi, quando calha…

FM - Quereis deixar algun recado pa ls nuossos leitores?
DF - Nos dies d hoije naide ancentiba a la caligrafie i a mi gusta-me! Ye cumo las cuontas, só máquina. Hai que ancentibar la rapaziada a falar i a screbir. Un bai a la Catalunha i fála-se catalan. Eiqui un bai a Miranda i yá nun se bei, yá nun ye assi. Pouca giente fala mirandés na cidade. Inda bien que se fala nas scuolas senó ye que se perdie de Miranda. Ye ua pena un die ber la lhéngua a poner-se desta maneira. Por isso fuorça rapaziada i oupa, pa riba!

Anterbista feita por Duarte Martins, 2009-05-13

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Régions
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:30
Laissez-vous proter par la voix inoubliable de José Afonso qui donne une force particulière à cette chanson.



Repost 0
Published by Ti Zé - dans Musique
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:28
Un grand merci au journal Sud Ouest pour avoir référencé le blog Portugal à Bordeaux dans son blogroll régional.

http://www.sudouest.com/accueil/blogs/blogroll-regional.html

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Divers
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 08:54

Le magasin Adega Lusitana est situé cours de l'Yser à Bordeaux et est actuellement le plus grand magasin de produits portugais à Bordeaux.

Tenu par un couple franco-portugais, il existe depuis quelques années déjà.

Ce magasin a un choix important de produits mais certains rayons manquent de choix et s'adressent à une clientèle qui connaît peu les produits portugais ou qui est restée dans ce cliché qui consiste à identifier les produits portugais à deux ou trois marques de qualité moyenne.

Si vous voulez acheter un bon vin, sachez d'entrée que vous aurez du mal car le choix est limité. Ou alors, vous devrez mettre un peu plus de 20€ dans un quinta da Bacalhôa (Douro).


Par contre, le choix en "vinhos verdes" , le fameux vin blanc pétillant est déjà plus grand.
 

Côté fromages, il y a pas moins de sept fromages différents mais il est à regretter qu'il n'y ait pas de chèvre ou de brebis.

Tous les fromages sont industriels et c'est bien dommage lorsqu'on connaît la qualité des fromages artisanaux.

On y trouve aussi un grand choix de charcuterie et la traditionnelle viande de porc dans le vin que l'on retrouve dans la région du minho. A regretter le manque d'hygiène dans le rayon charcuterie qui se trouve en semi libre service.

Côté morue, une seule qualité mais le choix dans les tailles et le prix est assez correct.

On peut y trouver les classiques comme les lupins, la marmelade de coings, le café, l'épicerie, les jus de fruits et les incontournables Sagres et Super Bock.

Côté prix, on peut dire que c'est raisonnable.

L'accueil est sympathique et la patronne de bon conseil.

P.S. : La photo n'a pas été prise dans ce magasin.
Repost 0
Published by Ti Zé - dans Commerces
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 20:35

Comme vous êtes nombreux à chercher le programme de la fête portugaise qui a lieu ce week-end dans le médoc, voici une grande partie.


Samedi 9 mai

14 H - Tournoi de football

 

21 H - Bal et spectacle avec Tucha


Dimanche 10 mai


10 H - Messe et procession avec la vierge de Fatima

 
12 H - Repas champêtre

14 H - Finale du tournoi de football

17 H - Bal avec le groupe Nelly Correia

Malheureusement, je ne suis pas en mesure de vous communiquer les tarifs pour samedi soir. Pour la journée de dimanche, l'accès est gratuit.

Repost 0
Published by Ti Zé - dans Fêtes et bals
commenter cet article

Présentation

  • : Portugal a Bordeaux
  • Portugal a Bordeaux
  • : Blog d'information sur les portugais de Bordeaux et sur le Portugal. Activités de la communauté portugaise, associations, restaurants, commerces de produits portugais et plein d'autres choses à découvrir.
  • Contact

Recherche

Liens